top of page
  • Photo du rédacteurEAPG

Tribune 596 : De la Tranquillité pour tous

Les événements des 3 et 5 avril dernier au quartier du Pont du Routoir ne doivent pas stigmatiser une population très affectée depuis trop longtemps et à laquelle nous apportons tout notre soutien.

 

La place du marché déjà bien peu animée est devenue un lieu potentiellement dangereux.

 

À l’évidence le peu d'actions municipales en profondeur depuis 35 ans dans ce quartier ne permet pas d'apporter sérénité et sécurité pour ses habitants, premières victimes du trafic de drogue.

 

Si le problème est national, force est de constater que ces événements ont un impact négatif sur les plus jeunes et qu'il est regrettable :

  • d'avoir fermé le Point Jeunes, lieu d'accueil, d'écoute et de dialogue encadré par des animateurs et,

  • de constater l'absence de médiateurs ou d'éducateurs spécialisés en nombre suffisant.

 

Dans notre programme, en 2020, nous avions pris de nombreux engagements en particulier concernant l'aide à la parentalité.

Nous pensons qu'une ville ne doit pas s’annoncer « sociale » sans y mettre des mesures réelles d'accompagnement et de soutiens responsabilisant parents et enfants.

 

Le Pont du Routoir mérite une vraie réhabilitation en profondeur. Ce n'est pas le choix fait depuis des années par la municipalité.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page