top of page
  • Photo du rédacteurEAPG

Tribune 595 : Ciblage des élus d'opposition

Comme nous l'expliquions dans le Guyancourt magazine du mois d'avril, lors du conseil municipal nous nous sommes abstenus pour le déplacement de quelques mètres du lieu de culte de l'association des musulmans de Guyancourt.


Nous estimons que ce local provisoire n'est pas une réponse adaptée, ni pour l'association ni pour les riverains, compte-tenu des problèmes importants de stationnement que cela occasionne.

Ceci n'est pas expliqué dans la rubrique "c'est voté" en page 10 du Guyancourt Mag de mars. 

Encore plus étonnant, seuls les noms des élus qui se sont abstenus sont listés.


De plus, dans un souci d'équité, pourquoi ne pas inscrire les noms de tous les élus votants ? 

L'information municipale auprès des habitants doit-elle être parcellaire ? Il nous semble légitime de nous interroger sur cette pratique de ciblage d'élus municipaux et de cette façon de communiquer.


Pour conclure, rappelons, une nouvelle fois, que nous reconnaissons le besoin de lieu de prière de la communauté musulmane guyancourtoise dans le cadre d’une réelle concertation, comme nous l’avons exprimé à plusieurs reprises dans nos déclarations disponibles sur notre site internet. Concertation ne rime pas avec stigmatisation !

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page