top of page
  • Photo du rédacteurEAPG

Tribune 594 : Mosquée de Guyancourt : pour que le provisoire cesse enfin à Guyancourt


Lors du conseil municipal du 6 février nous nous sommes abstenus lors du vote concernant le déplacement du lieu cultuel géré actuellement par l’Union des Musulmans de Guyancourt pour les raisons suivantes : 

  1. Les nuisances liées au stationnement et au trafic routier largement signalées par les riverains depuis 2014 restent inchangées.

  2. Pas de concertation avec les riverains pour cette nouvelle attribution d’un lieu non-adapté dans ce quartier. Rappelons que le bâtiment est placé dans une ruelle en cul de sac.

  3. La convention valable deux ans, renouvelable une fois, prévoit la possibilité de travaux significatifs comme la destruction de murs porteurs, ce qui est peu compatible avec le caractère provisoire de cette attribution.

  4. Il nous paraît judicieux de travailler avec l’ensemble des élus sur un projet qui permette à la communauté musulmane de disposer d’un lieu digne et adapté, comme nous l’avons déjà évoqué dans une déclaration en conseil municipal le 31 mai 2022

Nous voyons dans cette idée d'une vraie concertation dépassant les clivages politiques, une façon d’avancer vers une solution durable et comprise par l’ensemble des Guyancourtois.

190 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page