• EAPG

Tribune 574 - Solidarité et partage

Lors du dernier conseil municipal consacré au Budget, il nous a été remis, comme l’oblige une loi récente pour plus de transparence, un récapitulatif des indemnités perçues en 2021 par les élus (maire, adjoints, délégués et conseillers communautaires).

Cela concerne 16 élus et nous sommes 35 !

Le Maire (4207€), ses adjoints (1532€) et ses délégués (233€) se partagent l’enveloppe indemnitaire, réglementée par la loi. Rien pour les conseillers municipaux qui, eux aussi, consacrent du temps pour la vie municipale Guyancourtoise.

Si, pour les villes de moins de 100 000 habitants (c’est le cas de Guyancourt), le partage de l’enveloppe indemnitaire avec tous les conseillers municipaux est facultatif, il reste possible sous réserve que le Maire et ses adjoints l’acceptent et le proposent au vote lors d’un conseil municipal.

Nous regrettons, une nouvelle fois, que notre proposition de début de mandat, d’allouer une indemnité de 100€ pour les conseillers municipaux n’ait pas été retenue.

Cette modeste somme permettrait de couvrir une partie de leur frais de mandat.

Partage et solidarité ne seraient pas que de vains mots dont la majorité sait user dans sa communication mais se garde bien de mettre en œuvre dans son conseil.


 

Cette tribune fait suite à la tribune n° 553 (Indemnité des élus... la solidarité à deux vitesses!) que nous avions publiée en septembre 2020, une déclaration en conseil (Indemnité des élus et majoration liée à la Dotation de Solidarité Urbaine!) en novembre 2020, une deuxième tribune n°567 (Solidarité envers les Guyancourtois) en novembre 2021 ainsi que la tribune n°570 (Solidarité et protection) fin janvier 2022.

Pour que Solidarité et Protection ne soient pas que des mots… Nous, nous l’aurions fait !

15 vues0 commentaire