• EAPG

Tribune 570 : Solidarité et protection

Le 5 octobre dernier, EAPG posait une question concernant l’équipement de nos classes maternelles et primaires en détecteurs de CO2 (ils alertent les enseignants sur la nécessité de renouveler l’air ambiant dans les classes) pour limiter la propagation du virus.

Venant d’EAPG, forcement l’idée n’était pas bonne ! Citons M le Maire : « Ce ne sont que des "thermomètres" et, "le Ministère a en effet recommandé ces capteurs, sans évoquer les coûts". Malgré tout, 12 étaient commandés.


La contagiosité d’Omicron, qui touche beaucoup de jeunes, confirme :

  • Que la santé de nos enfants reste une priorité.

  • Que cette vague, en plein hiver, rend nécessaire le suivi de la qualité de l’air.

  • Que notre demande de détecteurs de CO2 n'était pas incongrue.

Nous proposions dès juillet 2020 d’affecter la majoration des indemnités d’élus liée à la Dotation Solidarité Urbaine-DSU- (110 k€ sur 2 ans) au budget du CCAS par solidarité avec les habitants. Refusée !

Avec cet argent la commune pourrait équiper TOUTES les classes ?


Une occasion ratée de mieux Protéger nos enfants et d’envoyer un vrai message de solidarité des élus vis-à-vis des Guyancourtois?


Pour que Solidarité et Protection ne soient pas que des mots… Nous, nous l’aurions fait !

34 vues0 commentaire