• EAPG

Tribune 566 : Non à la bétonisation de Guyancourt

Depuis les années 1970 et les débuts de la ville nouvelle, Guyancourt n’a cessé de croître en passant de 1 500 à presque 30 000 habitants. Si le besoin en logement est une réalité, la bétonisation de la ville ne doit pas être une priorité, comme en témoignent les nouveaux immeubles « cubes » de l'entrée de ville de Villaroy. Et pourquoi 5 étages aux deux futurs bâtiments le long du lac alors que les 5 autres actuels en ont 4 ?


D’autres solutions existent en permettant, par exemple, d’intégrer les immeubles au milieu d’espaces verts. Ainsi, au « Bois de la Grille » et à « l’Orée du Bois », 90% des sorties d’immeubles, qu’ils soient du domaine privé ou social, donnent sur des espaces verts sans aucune circulation de véhicule. Cela sécurise l’ensemble des déplacements piétons, permet aux enfants de jouer en toute sécurité et améliore le cadre de vie des résidents.


Limitons la hauteur des bâtiments et défendons des projets qui concilient besoin de logements, architecture harmonieuse, cadre de vie et coût du foncier.


Les habitants ont des idées !


Notre groupe reste vigilant sur tous les nouveaux projets pour lesquels la ville a son mot à dire afin d’éviter que Guyancourt continue à se bétonner.

17 vues0 commentaire