• EAPG

Les élus interpellent les candidats aux élections présidentielles

Clarification de notre vote sur le vœu lors du conseil municipal du 14 décembre 2021


Comme dans chaque Guyancourt magazine, l’encart ‘’ c’est voté’’ met l’accent sur quelques-unes des délibérations du précédent conseil municipal.

Dans celui du numéro 570 du mois de février 2022, vous lisez qu’un vœu fut soumis au vote en fin de conseil municipal (en dehors de l’ordre du jour).

Ce vœu « ….. interpelle les candidats aux élections législatives et présidentielles pour que la santé soit intégrée au cœur des débats et de leur programme de travail ».

Dans cet article, il est indiqué que les élus ont voté ‘’pour’’ à l’exception de notre groupe EAPG qui s’est abstenu.

Ce vote mérite donc quelques précisions.

(le texte du vœu, ici)

Dans le vœu proposé par le groupe majoritaire, il est indiqué. ‘’ nous les (les candidats) enjoignons à travailler autour des axes suivants’’ (4 axes proposés) avec entre autres : « de permettre un accès universel à la vaccination en France et à l’échelle mondiale ».

M le Maire nous invite à débattre avant de voter ce vœu.

Nous proposons alors une rédaction légèrement différente : « de permettre, comme c’est le cas en France, un accès universel à la vaccination à l’échelle mondiale » après avoir fait remarquer que la vaccination est universelle en France.

M Pape (le représentant du Nouvel Élan à Guyancourt) fait, sans concertation avec nous, la même remarque. M le Maire reconnait d’ailleurs ne pas vouloir « se lancer dans un débat sur la vaccination avec lui ». Rappelons-nous que M Pape est pharmacien.


La vaccination est universelle en France car gratuite, avec d’énormes efforts pour la rendre accessible même aux plus éloignés (centres de vaccination, bus itinérants, transports municipaux, médecins, pharmacies, etc.).


À notre requête, la première réaction de M le Maire nous fait espérer quelques instants qu’il accèderait à notre demande, mais finalement …. Non !

Au lieu de cela, s'ensuit une série d’interventions de plusieurs conseillers avec des arguments au mieux génériques parfois hasardeuses. Mais au final, aucune réponse précise de la majorité municipale ne peut alimenter notre réflexion et nous inciter à nous engager positivement pour ce vœu, d’où notre abstention.

Cette séquence démontre, une fois de plus, leur faible capacité d’écoute même si M le Maire mandate Mme Viala pour obtenir des explications sur le texte original du Réseau français des Villes-santé de l’OMS qu’il juge difficile de modifier. Il sera voté en séance.


Ce vœu ne concerne aucunement une action municipale.

Il semble plus facile d’écrire des déclarations d’intention pour la planète que de mettre en place des actions significatives pour la santé des Guyancourtois.

Citons ici, à titre d’exemple, la recrudescence des bombes de protoxyde d’azote dans les rues de Guyancourt. En 2021, des citoyens investis dans la propreté de notre ville en ont ramassé des centaines.

Combien d’autres bombes de protoxyde d’azote trainent sans être découvertes? Combien de personnes, principalement des jeunes, s’abiment le cerveau avec cette utilisation abusive?

Ce problème de santé publique est parfaitement connu de la municipalité. Il existe même un arrêté municipal sur ce sujet qui avait d’ailleurs été sollicité par la liste de M Pape.


Pour notre part, nous faisons le vœu que des actions municipales concrètes soient mises en place dans les collèges, les lycées, auprès des parents d’élèves et des associations de la ville pour prévenir des effets nocifs de l’utilisation de ce gaz.

C’est avec détermination que nous apporterions notre approbation pour un ambitieux projet municipal de santé publique qui toucherait au plus près les habitants, particulièrement les jeunes.


Pour votre complète information, ci-dessous les éléments factuels de cet évènement:

· le texte du vœu, ici

· le débat lors du conseil municipal, ici

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout