top of page
  • Photo du rédacteurEAPG

Déclaration relative à la convention de mise à disposition de locaux communaux entre la ville de Guyancourt et l’Union des Musulmans de Guyancourt pour l'implantation provisoire d'une mosquée

Dernière mise à jour : 19 févr.

Conseil Municipal du 6 février 2024


Par cette déclaration, nous souhaitons partager avec vous les motivations qui nous ont amenés à nous abstenir sur cette délibération.

 

Quelques jours avant la tenue de ce conseil, nous avons reçu l’ensemble des documents objets d’une délibération au prochain conseil municipal de ce jour, 6 février 2024, comme le veut la loi.

Parmi eux figurait une convention pour la mise à disposition de locaux communaux à l'Union des Musulmans de Guyancourt, pour un lieu de culte.

 

Si, pendant la campagne électorale de 2020, la concertation faisait partie du projet de la majorité actuelle, force est de constater, une fois de plus, qu’aucune concertation n’a été menée concernant l’évolution de ce dossier, en particulier auprès des riverains.

 

En effet, si cette mise à disposition de locaux temporaires, comme le stipule la convention dans son préambule, semble apporter plus de confort dans le cadre cultuel de leur activité, parce qu’ils sont un peu plus grands, elle ne modifie en rien les nuisances déjà largement exprimées par les riverains.

Situés à quelques dizaines de mètres des locaux actuels et plus près des habitations, comment imaginer que les nuisances en particulier celles liées à l’affluence de véhicules (parking et trafic routier) dans une rue difficile d’accès et, rappelons-le en cul de sac, diminueront ?

 

D’autre part, la convention prévoit de potentiels travaux significatifs touchant à la structure du bâtiment (murs porteurs…). Ces travaux dont le coût sera important sont-ils compatibles avec le caractère, encore une fois, provisoire de cette convention dont la durée est fixée à deux ans renouvelable une fois ?

Enfin, qu’est-il prévu, passé ce délai dans ce bâtiment ?

 

Pour éviter tout quiproquo ou des interprétations malencontreuses, nous vous rappelons que lors de notre déclaration au conseil du 31 mai 2022 nous avions déjà clairement et sans aucune ambiguïté indiqué notre volonté de permettre à la communauté musulmane de disposer d’un lieu de culte digne et adapté. (Cette déclaration sera jointe en annexe).

 

De locaux provisoires en locaux provisoires ..... le provisoire dure à Guyancourt depuis plus d’une décennie maintenant.

 

Lors de la campagne électorale de 2020 nous avons pu échanger longuement et à plusieurs reprises, dans leurs locaux actuels, avec l’UMG, son président et quelques membres de l’association. Nous leur avions alors exprimé notre volonté de nous saisir de ce sujet. Nous sommes donc d’accord sur le fond mais vous avez fait le choix de ne pas nous associer à un futur projet.

 

Rappelons aussi notre attachement aux principes de laïcité qui, en France est un droit fondamental qui garantit la séparation de l'État et des institutions religieuses par la loi de 1905.

La laïcité assure la neutralité de l'État en matière religieuse, garantit la liberté de conscience et de religion pour tous les citoyens, et assure l'égalité de traitement entre les différentes croyances.

 

À ce stade, permettez-moi de m’adresser ici solennellement à la communauté musulmane.

 

Il existe à Guyancourt d’autres terrains adaptés à vos besoins sans accroître les nuisances inhérentes à tout rassemblement de personnes et de véhicules sur lesquels nous pourrions travailler afin de faire cesser définitivement ce provisoire. Parlons-en ensemble !

Parce que nous souhaitons un débat ouvert, nous voulons être intégrés à ce projet.

 

Un débat serein avec des conseillers municipaux de bonne volonté, représentant Tous les Guyancourtois, permettrait sans doute de déboucher sur un projet satisfaisant pour Tous. Nous voyons dans cette idée d'une vraie concertation dépassant les clivages politiques, une façon d’avancer vers une solution durable et, surtout, comprise par l’ensemble des Guyancourtois.

 

Encore une fois, nous sommes à votre disposition pour engager cette concertation.

Merci pour votre écoute.


 

Vidéo de la déclaration





53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page